Emploi

Le portage salarial : un mode de travail adapté pour les seniors et retraités

portage salarial senior

Aujourd’hui, lorsqu’un senior quitte son emploi, il est souvent bien difficile pour lui d’en retrouver un. Le portage salarial intervient comme une solution alternative de retour à l’emploi permettant d’éviter le fameux trou dans le CV. En gardant un pied dans le monde du travail, le senior en portage salarial peut alors retrouver plus facilement un poste, créer son entreprise ou continuer à travailler par mission.

Fonctionnement du portage salarial

Le portage salarial vous permet de réaliser des missions chez les clients de votre choix tout en conservant le statut de salarié. C’est une relation tripartite entre un donneur d’ordre, la société de portage salarial et le consultant. Cette forme de travail est particulièrement appréciée pour sa simplicité et rapidité de mise en œuvre.

Les avantages pour les consultants seniors en portage salarial

Le portage salarial vous permet de travailler par mission et gérer votre emploi du temps à votre guise tout en bénéficiant du statut de salarié et de la couverture sociale correspondante (retraite, indemnités chômage, sécurité sociale…). Il constitue un filet de sécurité pour se lancer à la différence du statut libéral.

La société de portage salarial gère toute la partie administrative de votre activité. Elle assure la facturation, le recouvrement, le contrôle et l’archivage des documents contractuels et réglementaires, elle établit et exécute l’ensemble de la gestion (ex : déclarations trimestrielles, déclarations de TVA, recouvrement, …) vous permettant de vous concentrer à 100% sur votre activité et sur la recherche de vos clients.

Outre l’aspect administratif, la société de portage salarial apporte un accompagnement au consultant senior dans la recherche de missions, dans le développement de ses compétences et de son réseau via des formations et événements.

Autres atouts pour le senior, il bénéficie de la notoriété de la société de portage, de ses référencements mais également de ses garanties et assurances qu’elle a souscrites telles que la garantie des salaires, la garantie financière et responsabilité civile professionnelle pour couvrir au mieux le salarié porté ainsi que son client.

Sachez aussi que si vous êtes formateur, il est possible d’utiliser le numéro d’agrément de la société de portage salarial pour dispenser vos formations.

Enfin, en portage salarial, les frais professionnels inhérents à votre activité de consultant que vous ne pouvez imputer à vos clients, peuvent être pris en charge par la société de portage salarial. Il n’y a pas de charges salariales sur ces frais et ils ne sont pas soumis à l’impôt sur le revenu. C’est donc un complément non négligeable de votre salaire net et en tant que salarié porté.

Quelques exemples de cas de recours au portage salarial pour le senior

  • Effectuer une mission chez un ancien employeur
  • Transmettre et valoriser votre savoir-faire
  • Continuer à exercer votre métier avec plus de liberté
  • Conserver une vie sociale et garder un pied dans la vie active
  • Proposer une solution alternative à un employeur réticent à embaucher un senior
  • Compléter votre retraite et valider les trimestres manquants pour la retraite

Pour quels types de missions ?

Le portage salarial est adapté pour toutes missions de conseil, d’analyse ou d’accompagnement dans tous les domaines d’activités tels que l’informatique, la communication/marketing, les ressources humaines, la formation/coaching, l’audit, la qualité, le management, mais également pour le domaine de l’immobilier. La durée des missons est variable et peut s’étendre d’une journée à plusieurs mois.

Règlementation

Du côté de la réglementation, le portage salarial est inscrit dans le Code du travail depuis le 25 juin 2008 et a fait l’objet d’une ordonnance en avril 2015 venant préciser ses règles de fonctionnement. Le secteur est encadré par l’organisation professionnelle PEPS (Professionnels de l’Emploi en Portage Salarial) qui regroupe plus de 80% des entreprises du secteur dont Hubert Camus, gérant associé d’ABC Portage est l’actuel président.

Le portage salarial en quelques chiffres

Le secteur représente aujourd’hui plus de 70 000 emplois en France avec une croissance annuelle du secteur de 20%. S’adressant à des personnes qui justifient « d’un niveau d’expertise, de qualification et d’autonomie suffisant », le portage salarial est particulièrement adapté aux problématiques des seniors.

Le groupe ABC Portage/ FCI Immobilier a d’ailleurs réalisé entre 2014 et 2015 un baromètre sur le profil des personnes en portage salarial. Voici les tendances observées.

Dans la branche du portage salarial généraliste de prestations de services intellectuelles (conseil, formation…) 39.7% des personnes inscrites ont plus de 46 ans.

Comme l’indique Hubert Camus, gérant associé d’ABC Portage et président du PEPS, « même si la moyenne d’âge à tendance à rajeunir ces dernières années, le portage salarial concerne en premier lieu des profils expérimentés ».

Les principales raisons de recours au portage salarial sont pour 40.4% d’entre eux « bénéficier du statut de salarié », pour 21.1% « être déchargé des tâches administratives », pour 12.3% « tester son activité avant une création d’entreprise » et enfin « cumuler emploi et retraite » pour 7% des consultants portés.

Dans la branche du portage salarial immobilier, 57% des négociateurs immobiliers ont entre 46 et 65 ans et 3% ont plus de 65 ans. Les raisons de recours au portage salarial en immobilier sont moins hétérogènes que dans le portage salarial généraliste ; 61% des professionnels déclarent avoir choisi le portage salarial en immobilier pour « bénéficier du statut de salarié » et pour 33% d’entre eux, pour « être déchargé des tâches administratives liées à leur activité ».