Simulation retraite pour les agents hospitaliers

simulation retraite agent hospitalier

Le départ à la retraite, certains l’attendent avec impatience et d’autres avec un peu plus de stress. Celui-ci est généralement lié à la perte de revenu qui en découle.

En fonction du secteur dans lequel vous travaillez, les conditions d’accès et les droits diffèrent, il est donc difficile de s’y retrouver. Concernant les agents du milieu hospitalier, le passage à la retraite induit une baisse de revenus entre 25 et 30%.

Mais comment obtenir davantage de précisions sur le montant de sa pension de retraite ? Comment utiliser et quelle est la fiabilité des outils de simulation ? Découvrez toutes les informations utiles dans cet article.

Le calcul de la pension de retraite, les principes de base

Avant de comprendre l’Outil de simulation retraite de la CRH par CGOS, il est important de comprendre comment se calculent vos droits. En l’occurrence, il existe 3 paramètres.

Paramètre 1 : le nombre de trimestre d’assurance

Tout d’abord, il est impératif de cotiser entre 167 et 172 trimestres. Cette variable dépend de l’année d’ouverture de vos droits, de votre année de naissance et de votre catégorie d’emploi, c’est-à- dire si vous appartenez à la catégorie sédentaire ou active.

Paramètre 2 : l’année de naissance

En termes de retraite, il fait comprendre que les règles évoluent au gré de l’évolution des problématiques sociétales.

A ce jour et pour les fonctionnaires actifs du domaine hospitalier, l’âge pour la retraite est fixé à 57 ans, alors qu’il est à 60 ou 62 ans pour les fonctionnaires hospitaliers sédentaires, dépendant du fait qu’ils aient, en 2011, bénéficié, ou non, du droit d’option.

Paramètre 3 : les majorations et bonifications

Ces bonifications et majorations sont impactées par votre situation personnelle et familiale.

Par exemple, lorsque vous avez interrompu votre activité professionnelle afin d’élever un enfant. Toutefois, les règles et conditions ont évolué au fil des années et ne sont par exemple pas les mêmes si vous avez un enfant né avant ou après 2004.

Également, une décote s’applique si vous n’avez pas effectué tous vos trimestres ou si vous décidez de liquider votre retraite sans avoir atteint l’âge légal.

Calcul pour déterminer la retraite à taux plein

Ensuite, pour déterminer votre retraite de base à taux plein, le calcul est le suivant :  75 % x (nombre de trimestres cotisés et bonifications/nombre de trimestres d’assurance requis pour le taux plein) x traitement indiciaire des 6 derniers mois.

Les éléments nécessaires au calcul de votre pension de retraite

Retrouvez l’ensemble des informations dont vous aurez besoin pour déterminer le montant de votre retraite :

  • Votre année de naissance ;
  • Votre catégorie d’emploi occupé (êtes-vous sédentaire ou actif ?) ;
  • Votre nombre de trimestres d’assurance ;
  • Votre durée de services qui sont effectifs ;
  • Votre année de départ pour la retraite ;
  • Votre dernier salaire perçu ;
  • Les bonifications et majorations, si vous en avez perçu.

Le simulateur de droits à la retraite, à quoi ça sert et comment cela fonctionne t’il ?

Compte-tenu des éléments établis ci-dessus, il est simple de comprendre que le calcul de la pension de retraite est loin d’être aisé.

Le simulateur est donc un outil mis à disposition gratuitement par la complémentaire retraite des hospitaliers (CRH) et qui vous aidera à réaliser une étude en amont de vos droits.

Si vous souhaitez faire une projection de ces derniers, vous devez déterminer quelle sera votre date de départ à la retraite. Cette date dépend donc d’un projet qui vous est personnel au moment de votre simulation.

Cet outil est donc très utile pour vous permettre d’anticiper votre retraite. Son estimation est fiable mais vous ne devez pas oublier que certains paramètres peuvent varier.

Il vous permet d’obtenir en quelques clics le montant net de votre future pension. Ce montant net tient ainsi compte des prélèvements sociaux en vigueur au moment de votre simulation (bien que cette donnée soit variable au moment où vous partirez effectivement à la retraite).

Les éléments demandés par le simulateur de retraite des agents hospitaliers

Ce simulateur déterminera votre  montant de pension à taux plein. Vous devrez communiquer les informations suivantes :

  • Votre date de naissance ;
  • Votre sexe ;
  • Votre statut ;
  • Votre catégorie ;
  • Votre nombre d’enfants à charge ;
  • Votre année de debut d’activite professionnelle ;
  • Votre indice ou traitement indiciaire brut actuel.

Cet outil apporte également des fonctionnalités complémentaires telles que  déterminer l’âge jusqu’à ce que vous devrez travailler pour bénéficier du taux plein et le nombre de trimestres que vous devrez valider pour y prétendre.

Quel est l’intérêt de simuler sa pension de retraite ?

Anticiper sa retraite sert à préparer l’avenir en déterminer au préalable le montant de sa pension.

En effet, vous pouvez avoir réalisé l’ensemble des trimestres exigés, comme il peut vous en manquer certains, auquel cas, une baisse des revenus plus importante est à prévoir.

Afin de pallier cette baisse de salaire, vous avez la possibilité de préparer votre avenir en cotisant auprès d’une caisse d’épargne retraite, comme la Complémentaire Retraite des Hospitaliers.

Ainsi, vous cotisez au cours de votre vie active afin de profiter d’un complément de salaire lors de votre retraite et qui viendra s’additionner à votre pension versée par la CNRACL.

  • bitcoinBitcoin (BTC) $ 36,777.00
  • ethereumEthereum (ETH) $ 2,402.79
  • solanaSolana (SOL) $ 89.68
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.140165