Comment devenir de vie ?

devenir coach de vie

Vous souhaitez vous réorienter, changer de carrière et choisir un chemin qui vous rapprochera de l’Humain ? Il existe plusieurs métiers, assez récents, qui attirent de nombreuses personnes en reconversion.

Coach de vie est l’une de ces professions qui enregistre une nette progression ces dernières années avec la démocratisation des outils de développement personnel et professionnel.

Vous vous demandez peut-être si le métier de coach de vie est fait pour vous, alors, pour vous aider à découvrir si oui ou non il s’agit de votre vocation, nous vous avons préparé cette fiche synthétique qui apporte des réponses aux questions essentielles à se poser avant de se lancer.

Qu’est-ce qu’un coach de vie ?

Un coach de vie est un accompagnant qui va apporter un soutien personnalisé à son client, pour lui permettre d’atteindre ses objectifs ou de se sortir d’une période difficile.

Le coach de vie étudie ce dont son client a besoin, l’aiguille sur son parcours en général ou l’aide à trouver une solution à un problème spécifique. Le coach analyse la situation qui lui est présentée par son client, identifie les problèmes ou les obstacles, imagine des solutions et accompagne son client jusqu’à la réalisation des objectifs.

Le coach de vie peut avoir des spécialités, comme le milieu professionnel, la vie familiale ou encore la spiritualité, par exemple. Il est toujours important que le coach et son client soient sur la même longueur d’onde pour qu’ils puissent effectuer un travail d’équipe satisfaisant qui aboutira à l’épanouissement du client.

Quelles sont les missions du coach de vie ?

Les missions d’un coach sont extrêmement variées et dépendent tant du client que du coach et des objectifs sur lesquels ils travaillent ensemble. Le point commun est toujours le travail d’équipe, la complicité, la confiance et la compréhension entre le coach et son client.

Un coach qui prépare ses clients à réussir à décrocher un emploi va aider à la préparation du CV, à la rédaction de lettres de motivation et va simuler des entretiens d’embauche.

Un coach qui prépare ses clients à une compétition sportive va optimiser l’alimentation de son client, lui préparer un programme d’entraînement et travailler son mental, parfois en pratiquant la visualisation et la pensée positive. Mais tout coach peut aussi mettre en place ses propres processus et imaginer des exercices créatifs pour aider ses clients.

Quelle que soit la spécialité du coach, sa mission est la réussite et l’épanouissement de chacun de ses clients. Le coach est entièrement dédié à la réalisation des objectifs que son client et lui-même se sont fixés, quitte à réévaluer les ambitions en cours de mission.

Il n’est pas rare qu’un client consulte un coach en demandant à être préparé à rejoindre une grande entreprise, et se rende compte au fil des préparations que ce n’est finalement pas sa volonté propre et qu’il ne souhaite réaliser cet objectif que par désir de conformité.

C’est souvent grâce au coach, qui est là pour poser les bonnes questions et sonder la volonté propre de son client que certaines personnes changent finalement totalement de voie, parfois jusqu’à la reconversion professionnelle, alors que cela n’était pas l’objet de la première consultation.

Quelles sont les qualités requises pour devenir coach de vie ?

Pour être coach de vie, il est primordial d’être à l’écoute des autres, empathique et proactif. Il ne s’agit pas ici d’écouter les problèmes d’autrui, de compatir et d’en rester là. Au contraire, le coach de vie doit identifier les blocages de ses clients, parfois même au-delà de ce que la personne concernée a réalisé par elle-même.

Par exemple, une personne peut consulter un coach de vie pour améliorer sa vie sociale. Lors du premier rendez-vous, le client avoue être timide et déclarer que c’est ce défaut qui fait de sa vie sociale un cauchemar.

Le coach de vie ne peut pas se contenter de cette analyse et devra comprendre les rouages qui ont conduit son client à devenir timide pour pouvoir l’aider à surmonter cet aspect de sa personnalité qui lui gâche la vie.

Grâce à des exercices bien ciblés, des questionnaires poussés et des mises en situation, le coach de vie va petit à petit comprendre la personnalité de son client et pourra ainsi le réorienter vers des sessions pour regagner confiance en lui, par exemple, s’il estime que là est le remède à sa timidité.

En outre, le coach de vie doit impérativement respecter la confidentialité et ne pas outrepasser les limites de sa mission. En aucun cas, le coach de vie ne peut se substituer à un thérapeute ou un médecin et il doit savoir quand passer le relais à un professionnel de la santé lorsque cela est nécessaire.

Quel parcours entamer pour devenir coach de vie ?

Selon les pays, les réglementations ne sont pas les mêmes, mais en France, le titre de coach de vie n’est soumis à aucun diplôme spécifique. Ce métier n’est pas encore réglementé et tout le monde l’exerce librement.

Toutefois, nous vous conseillons vivement de suivre une formation, même si vous avez une expérience remarquable dans votre domaine. Par exemple, si vous étiez un entrepreneur à succès et que vous souhaitez désormais aider des gens à monter leur entreprise, votre propre expérience de la réussite ne fait pas nécessairement de vous un bon coach dans le domaine.

Avant de pouvoir coacher efficacement quelqu’un, il vous faudra de solides bases en psychologie et vous devrez apprendre à identifier les besoins spécifiques de vos clients pour les accompagner dans leur propre réussite et les motiver. Vous ne pourrez pas faire un copier-coller de votre carrière sur vos clients, et c’est pourquoi vous devez apprendre à devenir un coach.

Avant de choisir une formation, renseignez-vous sur les formateurs, n’hésitez pas à demander des références et à interroger des personnes ayant suivi le parcours proposé. Prenez le temps nécessaire pour bien analyser les différentes formations et les modules dont elles sont composées. Comparez les offres et faites un essai avant de vous engager.

Vous trouverez un large panel d’offres de formations à distance, ce qui peut être très pratique, surtout si vous êtes encore en activité avant de sauter le pas de votre reconversion professionnelle. Vous pourrez ainsi vous former sur votre temps de repos et passer directement de votre ancien emploi au métier de coach.

Vous pourrez même attendre de vous constituer une clientèle, ou au moins d’avoir entamé votre nouvelle activité et d’être convaincu d’avoir trouvé votre vocation pour démissionner de votre poste et exercer en tant que coach à temps plein.

Le statut d’auto-entrepreneur est parfait pour cela, car il vous permet de commencer une activité professionnelle à votre compte, en parallèle à votre emploi salarié, avec un régime fiscal et administratif avantageux.

Quelle est la clientèle type du coach de vie ?

Tout le monde peut faire appel à un coach de vie, à un moment charnière de sa carrière ou de sa vie privée. Il y a autant de types de clients que de parcours de vie.

On peut faire appel à un coach de vie pour être accompagné pendant une reconversion professionnelle, pour préparer une promotion, pour surmonter un divorce ou un deuil, pour préparer une compétition sportive, pour créer une entreprise, pour améliorer sa relation de couple, pour s’affirmer auprès de son entourage, pour retrouver une énergie positive, pour laisser plus de place à la spiritualité dans sa vie, pour créer une association pour les animaux de compagnie abandonnés, pour se détacher du regard et du jugement des autres, pour retrouver confiance en soi, pour s’alimenter plus sainement ou encore juste parce qu’on n’arrive pas à identifier les blocages dans son quotidien et que l’on recherche un éclairage et un accompagnement extérieur.

Vous l’aurez compris, il n’existe pas de clientèle type, mais tous les clients ont en commun le fait qu’ils essaient d’améliorer leur existence, sur un aspect bien identifié, ou d’une manière générale.

Quel est le salaire d’un coach de vie ?

Un coach de vie est son propre patron et son salaire dépend donc du nombre de clients qu’il va conseiller, ainsi que du tarif auquel il fixe ses consultations. En général, le prix d’une séance varie entre 60 et 150 euros, selon l’expérience du coach et son niveau d’investissement.

Un coach très expérimenté et ayant fait ses preuves tant dans le domaine dans lequel il prodigue des conseils que dans l’accompagnement de ses clients peut facturer bien plus, et parfois au-delà de 1,000 euros.

D’une manière générale, un coach de vie peut se dégager un salaire confortable une fois une clientèle régulière acquise. Le bouche-à-oreille fonctionne très bien dans ce type de métier et un client satisfait vous en rapportera certainement d’autres.

Si vous souhaitez vous lancer, nous vous conseillons de réaliser une étude de marché et d’évaluer la valeur ajoutée que vous pourrez apporter à vos clients avant de fixer vos tarifs. Pour attirer une nouvelle clientèle, proposez une première séance gratuite, puis demandez un prix raisonnable et en lien avec ce que vous allez pouvoir apporter à vos clients.

Par exemple, si vous étiez directeur des ressources humaines dans une société cotée en bourse avant votre reconversion et que vous devenez coach de vie pour apprendre à des cadres supérieurs à réussir leurs entretiens d’embauche dans de grandes entreprises, vous pourrez sans difficulté facturer vos services plus chers que si vous ne pouviez pas justifier d’une telle expérience.

Si vous êtes désormais convaincu que le métier de coach de vie est fait pour vous, nous vous souhaitons le meilleur dans votre nouvel objectif professionnel et espérons que vous pourrez vous épanouir en aidant vos clients à faire de même.

  • bitcoinBitcoin (BTC) $ 22,908.00
  • ethereumEthereum (ETH) $ 1,678.94
  • solanaSolana (SOL) $ 39.44
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.068069