Simulateurs de crédit : les différences entre la France et le Canada

simulateur de crédit

Avant d’envisager un achat important, vous vous demandez peut-être combien vous pouvez emprunter et quel type de budget vous pouvez y consacrer. Pour répondre à toutes ces préoccupations, il existe des simulateurs de crédit. Bien que les méthodes semblent les mêmes, le calcul s’effectue différemment d’un pays à l’autre.

Ces merveilleux outils technologiques vous seront d’une grande aide, surtout si vous connaissez leur fonctionnement, leurs avantages et peut-être leurs inconvénients.

Dans cet article traitant de simulateurs de crédit, nous vous exposerons les différences entre la France et son cousin le Canada concernant ces simulateurs. Bien que les principes semblent les mêmes, des différences sont présentes.

Qu’est-ce qu’un simulateur de crédit ?

Un simulateur de crédit est un outil interactif en ligne qui permet d’estimer votre capacité d’emprunt actuelle ou future en fonction de divers facteurs liés à vos dépenses et votre revenu.

Certains simulateurs de crédit fonctionnent de la même façon que des quiz ou des sondages en ligne. Ils demandent des informations et vous donnent une estimation de votre capacité d’emprunt.

Il est conseillé d’effectuer une simulation crédit avant de réaliser un achat vraiment important comme celui d’une maison, d’un véhicule ou de tout autre bien.

Quels sont les critères pour la simulation de crédit en France ?

Effectuer une simulation de crédit s’avère simple et rapide. Vous devez inscrire le type de projet que vous voulez financer, le montant désiré, ainsi que la durée de remboursement que vous pouvez assumer.

Par la suite, le simulateur calcule automatiquement les mensualités à rembourser, ainsi que le coût total des intérêts. Bien sûr, une simulation ne requiert aucun engagement de votre part et ne dégrade pas votre capacité d’emprunt.

Quels sont les critères pour la simulation de crédit au Canada ?

Premièrement, il est important de préciser qu’au Canada on ne parle pas d’une capacité d’emprunt, mais d’une cote de crédit. Celle-ci vous suit toute votre vie et varie selon les achats ou les dépenses que vous effectuez.

Une mauvaise cote de crédit vous privera, ainsi, de pouvoir acheter, par exemple, une maison en effectuant un emprunt. Ici, vous devez fournir beaucoup plus d’informations sur vous que pour un simulateur en France et cela peut varier selon le type d’emprunt que vous voulez effectuer.

Vous devez renseigner votre revenu brut annuel, le total de vos dettes mensuelles (auto, prêt étudiant, etc.), vos dépenses mensuelles (l’électricité, le loyer, etc.) et vos impôts fonciers (taxe d’eau, d’habitation, de voirie, etc.). Vous devez, également, inscrire une mise de fonds correspondant préalablement à un minimum de 5 % du montant que vous voulez emprunter.

Cependant, cela vous permettra de savoir combien vous pouvez emprunter, mais pas si votre cote de crédit rend possible cet emprunt.

Quels sont les avantages d’un simulateur de crédit ?

De nombreux avantages s’offrent à vous en effectuant une simulation de votre capacité d’emprunt. En voici quelques-uns :

Prévoir votre budget

Utiliser un simulateur de crédit permet de prévoir plus facilement votre budget. En effet, si vous voulez effectuer un achat important, cela vous permet d’anticiper r si vous pouvez vous le permettre.
Un choix conscient

Effectuer une simulation de crédit vous permet de réaliser un choix conscient et éclairé face à votre budget. En effet, comme la simulation est personnalisée, elle vous donnera donc une ’estimation. Vous pouvez vous servir de celle-ci pour faire un comparatif et vous assurer, ainsi, le meilleur choix.

Aucun engagement requis

Les simulateurs de crédit sont généralement gratuits et ne nécessitent aucun engagement de votre part. Cela signifie que cela n’influence pas votre capacité d’emprunt et que l’utilisation de cet outil ne vous coûte rien hormis un peu de votre temps.

Le pays dans lequel vous êtes résident déterminera le temps que vous passerez à effectuer une simulation, car comme nous l’avons vu précédemment, au Canada, le formulaire de simulation s’avère plus exigeant en termes de quantité d’information.

Existent-ils des inconvénients à utiliser un simulateur de crédit ?

Tout comme il existe des avantages aux simulateurs de crédit, nous retrouvons également un inconvénient des plus notables. Comme les prix varient, ainsi que les taux d’intérêt, un simulateur reste, comme son nom l’indique, une simulation, donc il ne reflète pas la réalité exacte.

En d’autres termes, vous pourriez arriver devant votre banquier avec une réponse favorable au niveau de la simulation, mais vous faire refuser votre prêt ou obtenir un plus petit montant que celui que vous imaginiez .

Quand s’avère-t-il judicieux d’utiliser un simulateur de crédit ?

Les simulateurs de crédit vous permettent de comparer les conséquences de différentes actions de manière générale. Si vous envisagez de contracter un prêt hypothécaire, par exemple, un simulateur de crédit peut vous aider à comprendre l’impact sur votre capacité d’emprunt ainsi que les facteurs qui influencent votre capacité d’emprunt et comment vos achats interagissent sur celle-ci.

Conclusion

Pour reprendre les points principaux, ce qu’on appelle une capacité d’emprunt, ici, se nomme une cote de crédit chez nos cousins Canadiens . Ensuite, il semble beaucoup moins aisé pour ceux-ci d’effectuer un emprunt. Finalement, effectuer une simulation de crédit avant de vouloir réaliser un prêt pour un gros achat s’avère particulièrement utile .

Notre dernier conseil : n’hésitez pas à consulter un simulateur de crédit, peu importe le pays dans lequel vous vous trouvez, car cela pourrait bien vous éviter de mauvaises surprises en rencontrant votre banquier. Surtout, n’oubliez pas qu’une simulation de crédit n’est pas une réponse fiable et qu’elle n’est qu’hypothétique.

Il existe d’autres critères, qui diffèrent d’une banque à l’autre. Prenez le temps de bien vous informer auprès de votre banquier de ces critères pour effectuer un choix conscient.

  • bitcoinBitcoin (BTC) $ 49,478.00
  • ethereumEthereum (ETH) $ 4,229.04
  • solanaSolana (SOL) $ 195.84
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.175328