Comment faire l’estimation d’un bien immobilier en cas de succession ?

estimer bien immobilier succession

La réalisation d’une estimation immobilière représente une étape importante dans plusieurs situations, comme la vente ou la location d’une maison, un conflit judiciaire, une donation ou une succession.

Dans cet article, on va s’intéresser à l’estimation d’un bien immobilier en cas de succession pour connaître l’intérêt de cette opération et les étapes qu’il faut suivre pour la réaliser.

Estimer un bien immobilier pour une succession, apporte plusieurs avantages aux héritiers et aux autorités fiscales. Mais, il faut savoir qu’il s’agit d’une tâche délicate qui doit être réalisée par un professionnel.

Alors, quel est l’intérêt d’estimer un bien immobilier en cas de succession ? Découvrez la réponse dans la suite du présent article !

Pourquoi faire l’estimation d’un bien immobilier en cas de succession ?

Les interactions qui se déroulent dans le domaine immobilier sont toujours régies par un ensemble de lois et de réglementations qui visent à protéger les droits de toutes les parties impliquées. Ainsi, le passage d’une propriété d’un individu à l’autre passe par plusieurs étapes pour assurer une transparence vis-à-vis des instances officielles.

Ceci est encore plus délicat dans le cas d’une succession, car plusieurs personnes seront impliquées. De plus, la détermination des parts des uns et des autres n’est pas simple et donc, les conflits judiciaires sont très fréquents.

Pour cette raison, la succession d’un bien immobilier doit obligatoirement passer par une estimation immobilière dont l’objectif est de déterminer la valeur vénale du bien, que ce soit une maison, un appartement, un immeuble ou un local.

Il faut noter que la valeur vénale correspond à la valeur de la maison en fonction des caractéristiques actuelles du marché de l’immobilier. En effet, le prix d’un bien peut augmenter ou diminuer selon la loi de l’offre et la demande.

L’estimation immobilière est aussi bénéfique pour les autorités fiscales, parce que ça permet de définir les taux fiscaux des héritiers, surtout si le bien immobilier est dédié à une activité commerciale ou à une location.

Comment faire une estimation d’un bien immobilier en cas de succession ?

Tout d’abord, il ne faut pas oublier que l’estimation d’un bien immobilier est obligatoire en cas de succession, contrairement aux autres types de transaction où ça représente une étape facultative.

Ainsi, l’estimation du bien immobilier est sous la responsabilité des héritiers et doit se faire par le biais d’un professionnel immobilier agréé par l’État.

La meilleure solution pour estimer la valeur vénale d’une maison ou d’un local est de se tourner vers le notaire, car ce dernier a une grande expérience dans ce type d’opération. En plus de ça, un notaire est déjà en charge de la succession et l’attribution des parts des héritiers.

Il faut noter que si l’un des héritiers n’est pas convaincu ou satisfait par l’estimation, il peut engager un autre professionnel pour avoir plus de certitude.

En plus du notaire, l’expert immobilier est aussi en mesure d’estimer le prix d’une maison. Ce dernier peut même se déplacer pour bien vérifier l’état du bien pour faire une estimation plus précise.

Quels sont les paramètres à prendre en compte pour estimer un bien immobilier ?

Les professionnels de l’immobilier, comme le notaire et l’expert immobilier, reposent sur plusieurs facteurs afin de déterminer la valeur d’une maison ou d’un local.

Le prix moyen du mètre carré est le paramètre le plus important pour faire une estimation immobilière, ainsi que l’état du marché qui peut changer d’une période à l’autre.

Les caractéristiques de la maison sont aussi, bien évidement, prises en considération pour estimer la valeur de cette dernière.

Pour avoir une meilleure idée, voici ci-dessous les critères les plus importants pour estimer un bien immobilier en cas de succession :

  • la superficie ;
  • le nombre de pièces ;
  • l’emplacement ;
  • l’état de la maison ;
  • la valeur de la fourniture ;
  • le style ;
  • les espaces annexes, comme la piscine, la terrasse, le garage, etc.

Estimer un bien immobilier en cas de succession est une étape obligatoire, car cela permet de déterminer les droits de tous les héritiers en plus de déterminer les taux fiscaux.

Voilà, à présent, vous savez tout sur l’estimation d’un bien immobilier en cas de succession, notamment ses avantages et les paramètres à prendre en compte !

  • bitcoinBitcoin (BTC) $ 19,383.77
  • ethereumEthereum (ETH) $ 1,066.27
  • solanaSolana (SOL) $ 32.68
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.066339