Banque en ligne

Pourquoi choisir une banque en ligne avec découvert ?

banque en ligne avec découvert

Les banques en ligne avec découvert sont intéressantes. D’abord, il faut savoir que pratiquement un tiers des Français peut se retrouver en situation à découvert chaque 3 mois en moyenne (selon une étude faite en 2017 par Cofidis, une société spécialisée dans la vente de crédit géré à distance.

C’est avantageux si on ne tombe à découvert que 3 ou 4 fois par an, car le taux d’intérêt d’une banque en ligne est moins élevé que les banques classiques et dans cet article nous allons vous expliquer les deux types de découverts existants et ainsi vous donner les raisons pour lesquelles choisir une banque en ligne avec découvert.

Les types de découverts d’une banque en ligne

Il est important d’avoir un compte bancaire en ligne avec découvert si l’on croit l’analyse et l’étude qu’ont été faites par Cofidis, si un Français sur trois se retrouve avec un solde négatif quelques fois par an. Mais bien sûr, il faut savoir choisir une banque qui n’applique pas des frais importants de découvert. Pour ce qui est des découverts, on a deux types bien distincts :

Banques avec un découvert autorisé

Celui-ci se négocie dès l’ouverture du compte entre le client et la banque, c’est-à-dire que le montant doit être déterminé et inclus dans le contrat avant la signature. C’est un principe très simple, le client avec ce type de découvert bancaire peut utiliser ce dernier d’une valeur de 100, 200 ou 500 € (parfois même plus, le taux sera même plus intéressé).

Cependant, cette option n’est pas accessible à n’importe quel client qui la demande, la banque va d’abord étudier votre profil et décidera par la suite si elle veut ou non vous octroyer un découvert (en fonction de l’estimation du risque), vos antécédents bancaires seront également vérifiés, mais malgré cela, vous pouvez tout de même négocier et pourquoi pas convaincre votre banque.

Banques avec un découvert non autorisé

Deux cas de figure peuvent se présenter pour ce type de découvert :

  • Vous dépassez le montant de découvert autorisé sur lequel vous vous êtes entendu avec votre banque ;
  • Vous tombez dans un solde négatif sans avoir contracté un découvert autorisé au moment d’ouvrir votre compte.

C’est là que le découvert devient non autorisé, la conséquence qui vient en premier est les commissions d’intervention (la banque a intervenu pour vous aider), le montant maximal est régi par la loi, il ne peut dépasser 8 € par commission et ne peut aller au-delà de 80 € par mois.

De ce fait, à chaque dépense supplémentaire au-dessus du découvert autorisé ou en dessous de 0 € de solde (sans découvert) va engendrer une facturation de la commission dont on vient de parler. Il y a encore plus de frais à prendre en compte, le taux de découvert non autorisé par exemple peut doubler par rapport à celui qui est autorisé et l’envoie d’une lettre d’information n’est pas gratuit.

Exemple de banques avec découvert

Voici quelques banques en ligne avec découvert autorisé, on va citer respectivement le taux d’intérêt et le montant du découvert autorisé :

  • Boursorama Banque : 7 % et 400 € ;
  • Hello Bank : 8 % et 250 € ;
  • Fortuneo : 8 % et 200 € ;
  • ING Direct : 8 % et de 200 à 400 €.

Ensuite les banques traditionnelles :

  • BNP Paribas : 15,90 % et 100 € ;
  • Caisse d’Épargne : 15,60 % ;
  • HSBC : 15,40 % ;
  • Crédit Agricole : inconnu.

C’est pratiquement le double du taux d’intérêt, les 3 dernières banques traditionnelles ne communiquent même pas le montant du découvert et Crédit Agricole ne communique rien jusqu’à ce que vous alliez négocier avec eux.

Maintenant en ce qui concerne les découverts non autorisés, nous allons garder les mêmes exemples. Pour ce cas-ci, il n’y a pas de montant, mais nous allons parler des frais de commission d’intervention et la lettre d’information (dans l’ordre suivant : taux, comm, lettre), pour les banques en ligne :

  • Boursorama Banque : 16 % ;
  • Hello Bank : 18,40 % ;
  • Fortuneo : 16 % ;
  • ING Direct : 16 %.

Les deux frais sont gratuits sauf pour Hello Bank qui facture la lettre à 20 €.

Pour les banques traditionnelles :

  • BNP Paribas : 18,40 %, 8 € par opération et 20 € ;
  • Caisse d’Épargne : 20,50 %, 8 € et 12,50 € ;
  • HSBC : 17 %, 8 € et 20 € ;
  • Crédit Agricole : inconnu, 8 € et 7,20 €.